« Faire de l’éducation une force qui réunit les peuples, les nations et les cultures pour construire un monde en paix et un avenir durable »

Archives de la catégorie ‘education’

La brochure

 

 

Publicités

Un nouvel article d’Alice – Atlantic College

alice uwc france

Mercredi 28 septembre 2011

Cela fait maintenant un peu plus d’un mois que je suis arrivée. On a eu une semaine d’introduction, dont un camp, puis les cours ont commencé. Ici je suis passionnée par mes cours : les professeurs sont très bons, le programme est bien fait et surtout nous sommes dans de petites classes, allant de 4 dans mon cours d’allemand à une petite vingtaine en maths.
Cette semaine les cours sont arrêtés. Nous sommes en « Diploma Period » c’est à dire que nous avons trois jours de colloque sur l’interaction humaine (human interaction, ma traduction n’est peut être pas exacte). Chaque jour nous avons un thème différent ; le « leadership », le partage d’idées puis l’écoute des autres, de leur passé. Nous avons exploré ces thèmes à travers des conférences, différents workshops, un « open-space » pour les idées.

Atlantic College

Atlantic College

Le concept de l’open-space m’a vraiment plu. Le but est de recréer la vivacité des discussions qui peuvent avoir lieu lors de la pause déjeuner d’une conférence, d’un colloque etc… Tout d’abord des élèves se levaient et annonçaient des idées au hasard dont ils avaient envie de parler, puis on se retrouvait en petits groupes en fonction de la discussion qui nous intéressait. Je me suis donc retrouvée à parler sur le thème « La Chine est elle un pays communiste ou capitaliste » pendant trois bons quarts d’heure. Les workshops aussi étaient très variés : l’identité culturelle, la communication non verbale, répondre au conflict, etc…
Nous avons enfin terminé la conférence en petits groupes pour parler du fait que finalement parfois, en vivant les uns avec les autres on oublie de se poser des questions sur notre passé, des questions sur ce qui fait que nous sommes qui nous sommes. Donc nous avons chacun écrit une sorte de petit poème ou l’on décrivait ce qu’on appelle « Home », les endroits, les vues, les bruits, les odeurs, les parfums, les gens, les pertes ou déceptions que l’on a pu avoir, les rêves et les espoirs que l’on as, en finissant par dire :
« … je viens de France, de Belgique, de Paris, Je m’appelle Alice »
Nous avons lu les poèmes les uns aux autres, c’était très émouvant, pour certains c’était la première fois qu’ils avaient le mal du pays, nous n’avons pas vraiment le temps d’y penser en temps normal, il y a trop à faire.
J’ai oublié de mentionner qu’aujourd’hui il a fait un grand ciel bleu et 22°C au Pays de Galles. Oui c’est important, ça n’arrive pas souvent. Par conséquent après la fin du colloque, une bonne trentaine d’entre nous nous sommes mis en maillot pour aller sauter dans la piscine extérieure puis dans la mer.
La deuxième partie de la semaine sera maintenant dirigée vers un entrainement aux premiers secours, deux jours qui seront donc surement plus intensifs car nous devrons passer un test vendredi.
C’est des semaines comme ça, mais aussi les semaines normales, remplies, pleines de discussions passionnantes, de moments étonnants qui font d’Atlantic College une expérience unique.

Premiers jours a Atlantic College.

Alice - promo 2011-2013

Dimanche 21.

Lever a 7h ce matin. Aujourd’hui c’est le grand jour, je pars à AC. De l’excitation mais une petite boule d’anxiété dans le ventre quand même comme à chaque fois que je quitte Paris. Je retrouve à l’aéroport Lea, ma « co-year » et nous prenons l’avion. Arrivée a 10h30 à Londres dans le terminal 4. Nous devons retrouver les gens d’UWC dans le terminal 3 pour prendre le bus de midi qui nous amènera au collège. Pour cela il faut prendre le train express avec trois valises chacune, un sac de cabine et des sacs plastiques. Inutile de dire qu’entre les affaires qui tombent et  l’attente du train nous avons raté le bus. Nous voilà donc a attendre trois heures le prochain, ce qui permet de faire la rencontre des autres premières années qui arrivent de partout dans le monde.

Le bus arrive enfin, je m’assieds à côté d’une fille du Ghana pendant le trajet. Nous discutons un peu et regardons le one man show d’un comique américain.

Arrivés au collège nous sommes accueillis par nos deuxièmes années le visage peint des lettres de leur maison, qui crient, font du bruit en tapant sur des casseroles et autres objets. « Alice, from France and Belgium and going to Whittaker house ». Chacun à notre tour nous nous présentons dans le haut parleur ce qui permet aux personnes de notre maison et aux 2eme années de notre pays de venir nous accueillir.
Je suis accueillie par Aliaume mon deuxième année français, André qui est français et allemand et Yassine qui est francophone dans ma maison mais essaye de me faire croire qu’il parle très mal en prenant un accent anglais.
J’arrive dans ma chambre ou mes trois room mates, Ilisha de Singapour, Maggie des états unis et Meltem de Turquie sont déjà. Sur mon lit, mes deuxièmes années francophones m’ont mis des mots d’accueil, du chocolat et du coca. Ma couverture a même été pliée en forme de cœur pour m’accueillir.
Dans la « Day room » les deuxièmes années de Whitaker nous ont préparé un repas pour nous éviter de devoir aller manger à la cantine. Nous mangeons tous ensemble et faisons des jeux pour apprendre à ce connaître. L’atmosphère est tout de suite familiale et je me sens déjà chez moi.
En allant accueillir le dernier bus qui arrive à 22H et en voyant tous ces élèves du monde entier, joyeux, criant, chantant, je suis impatiente. Impatiente de tous les connaître et de ne plus me perdre sur le campus.

UWC a place of quality, a place to grow, from hope to action

La vidéo UWC

 

UWC a place of quality, a place to grow, from hope to action

through knowledge

http://www.youtube.com/watch?v=YpZ88fiKhfQ

Le Bac International

Le Bac International est un diplôme reconnu dans le monde entier, y compris dans les plus grandes universités et classes préparatoires en France, qui se prépare en 2 ans, combinant contrôle continu et examens finaux.

Son objectif est de donner aux élèves une formation équilibrée, de faciliter leur mobilité géographique et culturelle et de promouvoir la compréhension internationale par le partage de leurs expériences scolaires.

Créé depuis plus de vingt-cinq ans, le diplôme du BI a toujours été considéré comme un symbole d’intégrité académique et d’ouverture intellectuelle. L’élève qui satisfait aux exigences du programme fait preuve de solides dispositions d’apprentissage quant à la maîtrise des contenus, au développement des compétences et à la discipline nécessaire pour réussir dans un monde compétitif.

Seuls les établissements officiellement accrédités par l’Organisation du Baccalauréat International (OBI) dont le Siège est à Genève sont autorisés à dispenser le programme et à présenter des candidats à l’examen.
Les 3 langues officielles du BI sont l’anglais, l’espagnol et le français, l’anglais étant la langue véhiculaire dans l’ensemble des UWC à l’exception du Venezuela et du Costa Rica.

Le cursus du BI comprend six groupes de disciplines:
1. Langue A1: (La meilleure langue) souvent la langue maternelle, incluant un choix d’œuvres de littérature mondiale.
2. Langue A2: cours de langue et littérature pour les locuteurs ayant une très bonne connaissance de la langue étudiée.
ou Langue B: cours de langue vivante pour les élèves possédant une certaine expérience de l’étude de cette langue
ou Langue Ab initio: cours de langue vivantes pour débutants
3. Individus et sociétés: histoire, géographie, économie, philosophie, psychologie, anthropologie sociale, organisation et gestion.
4. Sciences expérimentales: biologie, chimie, chimie générale, chimie appliquée, physique, systémique de l’environnement.
5. Mathématiques: mathématiques, méthodes mathématiques, études mathématiques, mathématiques avancées.
6. Une des options suivantes: arts visuels, musique, latin, grec ancien, science informatique, une seconde option du groupe « Individus et sociétés » ou du groupe  » Sciences expérimentales » ou une troisième langue moderne ou mathématiques avancées en « option moyenne » ou un programme de l’établissement approuvé par l’O.B.I.

Pour obtenir le diplôme, les candidats doivent présenter une matière de chaque groupe: trois matières au minimum et quatre au maximum en « option forte » (240 heures d’enseignement au minimum), les autres en « option moyenne » (150 heures d’enseignement au minimum). Chaque matière fait l’objet de l’examen est notée sur l’échelle 1 (minimum) à 7 (maximum).
Il faut aussi obtenir un minimum de 24 points, sans facteur éliminatoire (voir détails au verso). Il doit également satisfaire à trois conditions supplémentaires: présentation d’un mémoire, assiduité à un cours de théorie de la connaissance, participation à un programme d’activités périscolaires dénommé « CAS » (création, action, service).

Le cours de théorie de la connaissance explore les liens qui existent entre les différentes disciplines; il invite à la réflexion critique et l’analyse des connaissances acquises en classe comme en dehors de l’école.
Le mémoire est un travail personnel de recherche, suffisamment étendu (4000 mots), se rapportant à l’une des disciplines du programme du BI. Il est effectué sous le contrôle d’un professeur qualifié de l’établissement et fait l’objet d’une évaluation externe.
Le programme CAS est une composante essentielle du diplôme du BI et de la vie quotidienne des élèves des UWC. Il demande aux étudiants de s’engager dans des activités artistiques, théâtrales, musicales et sportives ainsi que dans un large panel d’activités de volontariat au service de la communauté tels que protection de l’environnement, soin des handicapés, sauvetage en mer, aide aux jeunes enfants, etc. Un total de 150 heures de CAS doit être réalisé pendant les deux années.

Le blog Officiel d’UWC France

« Faire de l’éducation une force qui réunit les peuples,
les nations et les cultures pour construire un monde
en paix et un avenir durable »